Liens de Ressource

Convertisseur Universel de Devises
www.xe.com

Convertisseur de dimension et de volume
www.worlwidemetric.com

Codes téléphoniques internationaux et Convertisseur d’heure
www.countrycallingcodes.com

 

Nos Services

QU’EST-CE QUE TRANSATLANTIC TRADING PEUT FAIRE POUR VOTRE ENTREPRISE ?

Notre objectif est de contribuer à la réussite des entreprises africaines. Nous travaillons avec les entreprises pour mettre à leur disposition les expériences et les expertises dans les recherches de financements internationaux, leur permettant ainsi d'acquérir des équipements et des services pour améliorer leur production.  Dans sa stratégie, Transatlantic Trading cherche d’abord à analyser les problèmes pour ensuite aider à y trouver les solutions les plus adaptées. Transatlantic peut concrètement fournir à votre société les services suivants :

I) Pour les importations des biens et services :

Financial sheet
  • Localiser les fournisseurs d’équipements et de services.
  • Rechercher les possibilités de financement pour financer les importations.
  • Rechercher des équipements et services pour les entreprises disposant déjà de leur propre financement et qui souhaiterait trouver des fournisseurs.
  • Aider a formuler les demandes de financement auprès de la Bank Export-Import des Etats-Unis (Eximbank) et également auprès des agences de crédit d’exportations des autres pays industrialisés.
  • Permettre aux entreprises africaines d’exploiter les nouveaux programmes de financement du commerce globale mis sur pied par certaines institutions internationales de développement. Si une banque de votre pays est membre de ces programmes, cela lui permet d’émettre des lettres de credit payabe jusqu'à un delai de trois ans pour acheter des biens et services dans les pays du sud (Exemple un importateur Beninois souhaitant acheter des produits au Bresil, en Chine, en Afrique du Sud etc….). Grace a ces mecanismes qui reposent sur les fonds de guaranties de ces institutions internationales de développement, de grandes banques internationnales peuvent confirmer les lettres de crédit des banques africaines. Ces dernières peuvent ainsi émettre des lettres de crédit pouvant avoir des délais de maturité de trois ans et acceptées par les banques des pays du sud. Cela permet aux clients des banques africaines d’acquérir des biens et des services. Transatlantic peut vous informer rapidement si une banque de votre pays fait partie de ce type de programme. Si une banque faisant partie du programme accepte de vous financer, nous pouvons vous aider à localiser les biens et services que votre entreprises souhaiterait acquérir grace à ce financement. A titre d’exemple, une entreprise africaine à récemment utiliser ce financement pour acheter des bus au Brésil.
  • Nous pouvons vous aider à réduire les couts d’importations des denrées comme le riz, le blé, le lait, les fertilisants, le ciment etc… en consolidant l’achat de plusieurs importateurs qui achètent dans la même période et utilisent les mêmes ports ou des ports proches l’un de l’autre. En regroupant les commandes de petits acheteurs, il est possible de bénéficier des prix liés aux volumes et faire des économies sur les couts de transport maritime. Dans le commerce international, les couts de transport représentent souvent une part importante du cout des denrées importées. Il est aussi bien connut que les couts de transport maritime par tonne sont nettement plus élevé que les prix par tonne lorsque qu’un bateau entier de 12 500 tonnes ou de 25 000 tonnes est loué par l’importateur ou l’exportateur. Cette strategie qui demande une parfaite synchronisation entre les acheteurs, peut permettre de faire des économies substantielles sur les couts d’achat des denrées importés en petites quantités.

II) Pour les projets de création ou d’expansion des entreprises.

Nous avons l’experience necessaire pour vous aider efficacement dans l’elaboration des projets industriels. Nos services peuvent inclure :
-la recherche de consultants et de financement pour les études de faisabilité,
-la localisation des fournisseurs d’équipements industriels,
-l’aide pour la recherche de prêts à moyen ou long terme pour le projet,
-la recherche et la localisation de personnels compétents et expérimentés capable d’assumer de hautes responsabilités dans la direction de votre entreprise.

  • Si vous avez besoin de financement pour des études de faisabilité, nous pouvons vous aider à localiser des institutions susceptibles d’aider votre entreprise à financer son étude de faisabilité. Ces études de faisabilité peuvent être financés par des organisations des pays développés. Ces organisations ont cependant leurs conditions que nous vous ferons connaitres si vous êtes interessés. Nous pouvons également vous recommender des consultants de première ordre pour vos études de faisabilité. Pour les projets ayant une importance particulière pour le pays concerné, et nécessitant des études de faisabilités couteuses, il est possible d’obtenir des financements internationaux pour la réalisation de ces études. Les projets considérés figurer parmi les hautes priorités des pays, incluant l’énergie, le transport, la télécommunication, les hautes technologies, l’industrie, l’environement et le développement minier. Ces études doivent recevoir l’aval, ou avoir le soutient du gouvernement du pays hôte. En 2004, l’Office National des Eaux de Djibouti (ONED) a recu un financement américain de 276 790 dollars afin de financer des études de faisabilité pour la création d’une unité de désalinization d’eau de mer d’une valeur de 43 millions de dollars.
  • Nous pouvons vous guider et vous aider à comprendre le mécanisme de financement pour les grands projet comme la construction de logement sociaux.
  • Nous vous indiquerons les secteurs clés qui attirent les financements du fait de l’intérêt qu’ils sucitent, dont les énergies renouvelables (par exemple énergie solaire), les équipements médicaux etc…. Nous avons par exemple des contactes avec une entreprise qui vend des équipements pour la mise sur pied d’usine de production de panneaux solaires, qui est un secteur d’avenir dans beaucoup de pays africains.
  • Nous vous donnerons des informations critiques pour la réussite de vos projets.Il y a des dis et des non-dis dans le domaine de la finance internationale. Nous pouvons vous aider en vous faisant comprendre par exemple les raisons pour les lesquelles les Agences de Financement des Crédit d’Exportations hesitent souvent à financer les demandes de crédit des entreprises africaines. A titre d’exemple, une des raisons majeure est le manque de confiance dans les états financiers présentés par les entreprises africaines. Nous vous diront ce que ces agences de crédit veulent par rapport à ces états financiers et ce que vous pouvez faire.

    Nous vous dirons également les principales raisons pour lesquelles les institutions de financement régionales ou internationales ne peuvent financer les projets d’expansion ou de création d’entreprises présenter pas les entrepreneurs africains.A titre d’exemple, certaines de ces raisons sont, le manque ou l’insuffisance de capitaux propres, le manque de motivation réelle du promoteur, la qualité de l’étude de faisabilité, la qualité de l’équipe de gestion et leurs manque d’experience dans l’industrie en question ect…). Nous vous dirons comment vous pouvez essayer de résoudre ou miniser certains de ces problêmes.

Tous récemment dans le cadre du financement de la Eximbank, Transatlantic a pu obtenir un financement de 800 000 dollars pour une entreprise du Niger afin de lui permettre d’acheter des camions de transport américain de marque Mack. Nous négocions actuellement une augmentaion du financement pour permettre l’acquisition de camion citerne. En partenariat avec une organisation internationale, Transatlantic Trading a réaliser une étude de faisabilité pour une usine de production de lait de 2 milliards et travail actuellement avec une banque de développement africaine pour le financement du projet.

Pour les financements Eximbank, avant de soumettre les demandes de financement des entreprises africaines, Transatlantic consulte de manière régulière les banques pour s’assurer des informations requises pour chaque transaction et déterminer celles particulièrement importantes dans l’examen du dossier. Nous travaillons également avec les banques privées américaines pour recueillir leurs conseils dans la préparation des dossiers. Le contact permanent avec les banques privées americaines a permis à une entreprise de savoir assez tôt que pour le montant du financement recherché, il était vivement recommandé d’avoir des bilans audités par l’un des quatre grands bureaux comptables internationaux.

Transatlantic consulte également les spécialistes des différentes industries et les bases de données listant les compagnies américaines par secteur d’activité. En cas de besoin, Transatlantic peut également placer des annonces dans les journaux spécialisés. Ces informations seront ensuites analysées pour sélectionner le ou les compagnies qui offrent le meilleur rapport qualité/prix.

Les entreprises africaines pensent souvent que les grosses compagnies offrent la meilleure qualité au meilleur prix: Ce qui n’est pas nécessairement vrai. Ces compagnies sont surtout plus connues. Un récent rapport d’étude de Thomas Global Register montre que 42% des entreprises américaines ne font pas d’opérations internationales parce qu’elles ne savent pas comment faire du marketing pour leurs produits dans les pays étrangers. Parmi les entreprises sondées, 15% ont des problèmes de différence de cultures, et 12% des problèmes de langues.

Certaines banques américaines se specialisent dans les financements Eximbank et se sont particulierement distinguées dans leur volonté de financer ces transactions. Transatlantic connait ces banques et les approche en premier lieu pour les transactions des entreprises africaines. Les banques américaines ont chacune leurs critères de financement. Certaines ne financent que des transactions à court terme (6 mois ou un an). D’autres ne financent que des transactions d’un certain montant, par exemple plus d’un million de dollars. Certaines encore ne financent que les opérations dans certains pays et pas d’autres.

Il est important de noter que les banques africaines elles mêmes peuvent financer des opérations d’importation de biens et de services américains avec une guarantie de la Eximbank.

III) FINANCEMENT DE LA EXIMBANK

a) Quels sont les secteurs d’opportunités pour l’utilisation des financements de la Eximbank?
L’une des principales institutions americaines de financement du commerce international est la Export-Import Bank of the United States (Eximbank). L’assurance crédit à l’exportation qu’elle offre soutient l’exportation de biens et services américains, y compris les matières premières, les produits semi-finis et finis. Grace a la Eximbank les centres de prêt sont plus aptes à escompter les créances à court terme assurés et de les inclure dans la phase d’emprunt d’un exportateur, accroissant ainsi l’actif net à court terme disponible à leur commerce. La Eximbank offre actuellement des crédits-fournisseurs et des crédits-acheteurs ainsi qu’une assurance-Lettre de crédit aux prêteurs américains. Les polices d’assurances à court terme soutiennent l’exportation de biens et services avec des modalités de remboursement allant jusqu'à un an et couvrent jusqu'à 100% de la valeur du contrat américain. Les polices d’assurance à moyen terme soutiennent l’exportation de biens et services américains avec des modalités de remboursement allant jusqu'à sept ans et couvrent jusqu'à 85% de la valeur du contrat americain.

Le marché américain des équipements et des services est immense et exceptionnellement diversifié. Par le biais du financements Eximbank, les entreprises africaines peuvent avoir accès à ce marche.

La Eximbank finance les exportations de presque tout ce qui est produit aux USA. Il existe beaucoup de secteurs d’opportunité pour l’Afrique.

  • Les équipements de travaux publics ( pour les compagnies de construction routière et celles spécialisées dans le bâtiment)
  • Les équipements et services de télécommunications pour les entreprises publiques et privées. La vente des services des satellites américains de communication est un exemple.
  • Les transports sont un autre secteur d’opportunité (véhicules de transport industriels, bus de transport, achat ou leasing d’avions)
  • Les équipements aéroportuaires représentent également un excellent secteur. Avec le programme AGOA visant à faciliter les échanges commerciaux entre les USA et l’Afrique, Eximbank est particulièrement disposée à financer le développement des aéroports, des ports et des systèmes de transport ferroviaires.
  • Les maisons préfabriquées. Le financement Eximbank peut ètre utilisé pour l’acquisition de maisons ou même de centres commerciaux préfabriqués.
  • Eximbank finance l’achat des produits pharmaceutiques et des équipements médicaux. Elle a mis sur pied un programme spécial pour l’achat de médicaments génériques. Pour des cliniques privées africaines, cette méthode de financement offrent des possibilités d’expansion rapide.
  • Le secteur de la haute technologie est aussi riche en possibilités: équipements informatiques, équipements de production d’énergie solaire, de traitement d’eau, etc.

    Les équipements de marques étrangères mais fabriquées aux USA peuvent aussi être financés. C’est ainsi que l’acquisition de véhicules Toyota, Nissan montées aux Etats-Unis peut être financée par Eximbank dont l’objectif ultime est d’encourager les exportations américaines et, du même coup, la création d’emplois aux Etats-Unis.
  • Les équipements pour l’expansion d’entreprises industrielles existantes. Beaucoup de compagnies étrangères achètent du matériel neuf ou remis en état. Le marché américain regorge d’équipements industriels neufs ou usagés. Les entreprises americaines ont du matériel industriel en très bon état qu’elles veulent revendre car parfois, ces compagnies veulent tout simplement acquérir des équipements plus sophistiques afin de faire face à la compétition.
  • Eximbank peut financer les services des consultants américains. Tous récemment, la société TC Basbakani d’Istanbul en Turquie a bénéficié de 38 millions de dollars pour des services d’ingéniérie d’une sociétée américaine.
  • Eximbank encourage le développement des franchises américaines. Beaucoup de société comme les restaurants Mac Donald, Burger King et autres sont désireuses d’étendre leurs réseaux de franchises dans le monde. La franchise est une méthode marketing qui permet aux propriétaires de biens ou services d’offrir à d’autres le droit de les produire et de les commercialiser en contrepartie de royalties. C’est une manière très rapide pour les petites et moyennes entreprises de s’étendre. Les financements Eximbank à court terme peuvent être utilisés pour stocker et re-stocker les biens et services. Les financements à moyen terme peuvent être utilisés pour financer les acquisitions d’équipements des franchises.
  • Les produits cosmétiques americains spécialement conçus pour les Africains sont egalement un secteur florissant en raison de la forte demande.

b) LES ENTREPRISES QUI ONT BENEFICIE DES FINANCEMEMENTS EXIMBANK
Depuis 1999 la Eximbank a financé pour plus de 3.8 milliards de dollars de transactions en Afrique sub-saharienne. Pour l’année fiscale 2006, elle a supporté plus de 140 transactions pour un montant de 532 millions de dollars dans 23 pays de l’Afrique sub-saharienne. Durant ces dernières années voici certaines compagnies qui ont bénéficié de ces financements: (Il faut noter cependant que ces financements n’ont pas toutes été arrangé par Transatlantic Trading, Inc. Ce sont quelques entreprises africaines qui ont beneficié du financement de la Eximbank)

-Groupe Sikieye de Niamey au Niger : 800 000 dollars pour l’acquisition de camions de transport Mack.

-Concasseur Basalte du Ndiambour de Dakar au Sénégal : 2 millions de dollars pour l’acquisition d’équipements de constructions de route

-la Générale Malienne d’Entreprise (GME) du Mali : 2 millions de dollars pour l’acquisition d’équipements de construction de route -

-Societe N’Diaye et Frere SARL de Bamako au Mali : 4 millions de dollars pour la production de gas

-Trans-Cordec SARL, de Ouagadougou au Burkina Faso : 2 millions de dollars pour l’achat de vehicules industriels.

- Monarch Communication du Nigéria : 9 millions de dollars pour l’achat d’équipements de télécommunication

- Cons-Equip SARL du Sénégal : 2 millions de dollars pour l’achat d’équipements de construction de route

- Ceta Constucao du Mozambique : 672 000 dollars pour l’acquisition de véhicules de transport Mack

- Flying Doctors Service de Zambie : 3.2 millions de dollars pour l’acquisition d’avions Cessna

- Texas Connections Ferries de Lagos : 745,000 dollars pour l’acquisition de bacs,

- Alumna Company de Guinée : 200,000 dollars pour l’acquisition d’équipements miniers

- L’Etablissement Bechir Ould Moahammed Fadel de Mauritanie : 450 000 dollars pour l’acquisition de produits agro-alimentaires

- Overseas Knitwear Fabrics du Ghana : 551, 600 dollars pour l’acquisition de machines textiles.

-Royal Air Maroc du Maroc : 36, 258, 221 dollars pour des avions Boeing

-Shariket Kakraba Skikda (SKS) d’Algerie : 192 millions de dollars pour un projet électrique

c) COMMENT FONCTIONNE LE FINANCEMENT D'EXIMBANK?
Pour aider les exportateurs américains, le gouvernement américain a créé la Export-Import Bank of the United States (Ex-Im Bank). Actuellement sous-utilisée, Eximbank fournit aux exportateurs americains les outils de financement necessaires à leur compétitivité dans les pays d’Afrique. Eximbank protège contre le risque commercial et politique et permet aux exportateurs americains d’avoir la capacite d’offrir un financement compétitif à leurs acheteurs internationaux par l’intermediare d’une assurance-crédit à l’exportation et des garanties d’emprunt. Eximbank se porte garante des remboursements des prêts auprès des banques privées. Les programmes de garantie de crédit d’Eximbank réduisent le risque de non-paiement aux banques américaines et africaines qui accordent des prêts aux importateurs de produits américains. Si une demande de financement est acceptée par Eximbank, alors une banque privée américaine, achètera une police d’assurance auprès d’elle et l’utilisera ensuite pour payer l’exportateur américain. Celui-ci sera alors en mesure de fournir à l’entreprise importatrice les équipements, produits ou services qu’elle a commandés. Il est important de noter que les banques africaines et européennes peuvent également utiliser la garantie d’Eximbank pour financer des acquisitions de produits américains. En effet, Eximbank garantie les opérations de toute banque étrangère désireuse de financer l’acquisition de produits américains. La seule condition étant que l’entreprise importatrice remplisse les conditions nécessaires pour obtenir la garantie d’Eximbank.

Quand une demande de financement est acceptée par Eximbank, alors une banque privée américaine, par exemple, Bank of America, Citibank, Chase Manhattan Bank ou toute banque privée desireuse de financer la transaction, achètera une assurance Eximbank. Elle l’utilisera ensuite pour financer l’exportateur américain qui fournira les produits et les équipements. Le montant du financement dépend de la situation financière de l’entreprise importatrice. Eximbank finance les transactions équivalentes à un maximum de 40% de la valeur net de l’entreprise. Si c’est Bank of America qui finance la transaction, alors après avoir payé le fournisseur, cette banque attendra les échéances du crédit pour être remboursée. En générale, les remboursements sont semi-annuels avec des taux d’intérêt très attractifs. Si la compagnie africaine emprunteuse ne rembourse pas la banque privée qui a financé la transaction, alors Eximbank sera dans l’obligation de le faire à sa place. Eximbank se tournera ensuite vers la compagnie africaine pour collecter son argent. Sans la garantie d’Eximbank, les banques privées américaines n’accepteraient pas de financer les transactions avec la plupart des pays en voie de développement.

d) DISPONIBILITE DES FINANCEMENTS DE LA EXIMBANK
Eximbank a des programmes différents pour chaque pays. Certains pays ne bénéficient que du court terme (1 an de délai de remboursement), et d’autres du court et du moyen termes (jusqu'à 7 ans de délai de remboursement). Dans certains pays, le secteur privé peut être financé mais pas le secteur publique. Voici par pays les disponibilités des produits de la Eximbank :

e) QUELS SONT LES TAUX D’INTERET DE CES FINANCEMENTS
Les taux d’intérêt sont très compétitifs. En générale les taux d’intérêt sont calculés en fonction des taux d’intérêt du bon du trésor américain. En 2007 pour le dernier financement que nous avons obtenu pour une entreprise du Niger, pour un prêt à moyen terme de 5 ans, le taux d’intérêt annuel était de 7%. 

f) COMMENT LA EXIMBANK PEUT ELLE AIDER LES BENEFICIAIRES DE l'AGOA?
L’AGOA (loi américaine sur la croissance et les opportunités en Afrique) offre à certains pays d’Afrique un accès au marché américain sans frais de douane et/ou sans quota. Afin de pouvoir profiter de cette nouvelle opportunité, les fabricants d’Afrique devront augmenter leur capacite de production. La Eximbank est prête à les aider à developper leurs activités en financant l’exportation américaine d’équipements et de services de production.

L’AGOA offre aux pays d'Afrique sub-saharienne divers bénéfices y compris ceux qui suivent :

  1. accès sans douane au marché américain pour 1 800 produits en plus des 4 600 produits déja acceptés avant l’AGOA ;
  2. accès illimité sans douane et sans quota au marché américain pour les vêtements fabriqués à partir des tissus et fils américains ;
  3. accès sans douane et sans quota au marché américain pour les vêtements confectionnés à partir de tissus et fils qui ne sont pas disponibles aux USA

Bien que la Eximbank ne finance pas les importations aux USA, la Banque facilite le commerce entre l’Afrique et les USA. Le financement peut permettre les importations de matériel et services américains nécessaires pour profiter des opportunités offertes par l’AGOA. Les équipements industriels américains peuvent ainsi être fournis aux producteurs africains qui ont besoin d’améliorer leurs installations. Les tissues et fils americains utilisés pour le tissage des vêtements peuvent être importés des USA, qualifiant ces vêtements pour un accès sans douane au marché américain. La matière première américaine pour la production de produits qualifiés sous l’AGOA peut être également financé.

L’AGOA donne aux fabricants de vêtements de l’Afrique sub-saharienne de nouvelles opportunités de vente sur le marché américain. L’augmentation des ventes entraine l’augmentation des capacités de production. Pour permettre aux entrepreneurs africains de profiter de cette nouvelle opportunité qu’offre l’AGOA, Eximbank est prête à aider les industries du vêtements de l’Afrique sub-saharienne et toute autre industrie elligible à se developper en financant les exportations d’équipement et de services americains vers le continent africains.

g) AUTRES QUESTIONS
EST-IL POSSIBLE DE REMBOURSER LES PRETS EN D’AUTRES MONNAIES QUE LE DOLLAR ?

Eximbank a mis sur pied un mécanisme permettant aux importateurs de pouvoir rembourser leurs dettes dans certaines monnaies locales comme, le CFA et le Rand d’Afrique du Sud, en étant protégés des fluctuations des taux de change. Le Foreign Currency Guarantee Policy (FCG) a été établi pour contrecarrer les menaces que constituent ces fluctuations. Ce mécanisme aide les importateurs étrangers à contrôler certains risques liés au crédit d’exportation. Il est également possible de se prémunir des fluctuations du dollar en utilisant d’autres mécanismes financiers.

EST CE QUE LES FRAIS DE TRANSPORT ET DE DOUANE SONT INCLUS DANS LES FINANCEMENTS ?

Les frais de transport jusqu’à destination sont inclus dans le financement. Pour les pays enclavés, ces frais incluent le transport maritime jusqu’au port ainsi que les frais de transport par route ou par train jusqu'à la destination finale. La Eximbank ne finance pas les frais de dedouanement des biens et services.

COUVERTURE DE MATERIEL USAGE ET REMIS A NEUF

La Eximbank apporte son concours financier à l’exportation de materiel d'occasion des Etats-Unis. Eximbank pose quelques conditions à l’acquisition des équipements remis en état. Par exemple les véhicules industriels ne peuvent pas être vieux de plus de 5 ans.

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PROJET 

Le programme de financement de projet d' Eximbank aide les exportateurs américains a se faire concurrence dans des industries telles que les secteurs de l’énergie électrique privée, de la télécommunication et d’autres secteurs d’infrastructures. En outre, pour les projets plus petits, soit en deça de 30 millions USD, la Eximbank étudiera la possibilité d’éffectuer les analyses financières et juridiques nécessaires sans que l’exportateur américain ou l’acheteur international aient à en encourir les frais. En réduisant fortement les frais de transaction, la Eximbank permet à l’exportateur américain d’offrir un paquet de financement plus complet aux acheteurs africains pendant la période de construction des unités de production.

TRANSACTION AVEC L’ETAT

Dans le programme de la Eximbank, les Etats peuvent, tout comme les entreprises privées,  utiliser ces financements pour acquérir des biens et services. Une entité est considéré comme étant du secteur publique si elle est à 50% publique. Si l’Etat veut acquérir des produits ou veut garantir des privés pour l’acquisitions d’équipements américains, il peut le faire en soumettant une lettre de garantie de souveraineté nationale émise (en general) par le ministère des finances. Avec l’aval d’un Etat, Eximbank finance les transactions à court terme (1 an au plus) à 100%. Les transactions à moyen terme sont guaranties à hauteur de 85%. Il est important de noter que pour certains pays, Eximbank peut autoriser des financements à moyen terme (7ans) pour les privés et n’autoriser que le financement à court terme (1 an) pour les Etats.

 

Web Design by: HWS. All rights reserved.